Les groupes de travail

Un groupe de travail constitue un espace de travail ouvert, sorte de laboratoire hors murs, regroupant des chercheurs intéressés par une même thématique. Il est le creuset d’échanges scientifiques récurrents et de projet collaboratifs, et associe des chercheurs issus aussi bien du monde académique que de celui des entreprises. Un chercheur peut émarger à l’activité de plusieurs groupes de travail, qui eux même peuvent relever de plusieurs axes du GDR RO ou de plusieurs GDR du CNRS. La labellisation et le soutien d’un GT par le GDR RO supposent :

  • le caractère ouvert de ce groupe : tout chercheur intéressé doit pouvoir y participer ;
  • que ce groupe atteigne une certaine masse critique que l’on peut estimer à au moins une quinzaine de permanents ;
  • une activité récurrente du groupe, concrétisée par au moins deux réunions annuelles et la participation à l’organisation de projets ou d’évènements, le rendu d’un rapport d’activité annuel, et la mention des logos CNRS et GDR dans sa communication ; cette activité doit être en cohérence avec le schéma global d’organisation du GDR et avec celui du CNRS.

A la fin de 2020, le GDR RO répertoriait 17 groupes: