Pôle 3 DMPE

Pôle : Décision : Modélisation, Prévision, Evaluation (DMPE)

  • Modélisation Stochastique

  • Modèles de Simulation

  • Réseaux de Files d’Attente, Systèmes de Transition

  • Analyse de Préférences, de Demandes

  • Modèles de Choix, Apprentissage

  • Théorie des Jeux et Tarification, Revenue Management

  • Décision Collaborative

  • Analyse Multi-Critères

Tendances et Priorités Scientifiques

Au plan scientifique, l’pôle Décision : Modélisation, Prévision, Evaluation du GDR RO cherchera à s’inscrire à promouvoir les thèmes suivants, qui lui paraissent particulièrement porteurs d’enjeux et d’innovation :

  • Les aspects algorithmiques de l’Aide à la Décision.

Les problèmes sous-jacents se distinguent de l’optimisation classique du fait que les préférences qui guident la recherche sont souvent très complexes (fonctions non-linéaires, objectifs multiples, ordres partiels sur les solutions). De grands défis subsistent sur l’évaluation de la complexité des problèmes de calcul des solutions préférées, sur la conception d’algorithmes efficaces pour la détermination exacte ou approchée de telles solutions, sur l’approximation de l’ensemble des solutions Pareto-optimales. et sur la détermination directe de compromis spécifiques dans l’ensemble de Pareto.

Egalement, il s’avère essentiel, compte tenu de la « démocratisation » des processus de décision, y compris des processus liés à l’Entreprise, de revisiter les problèmes classiques de RO sous l’angle de l’optimisation multi-objectifs, et d’étendre ce point de vue à des ensembles de solutions continus.

  • La prise en compte de l’Incertitude et de la notion d’Incertain.

Le traitement des modèles décisionnels dans un contexte de décision dynamique est NP-difficile et la communauté s’attache actuellement à développer une algorithmique spécifique pour manipuler ces modèles dans les problèmes de décision séquentielle ou de planification dans l’incertain. Le lien avec les problématiques liées au Stochastique est alors naturel, puisque l’évaluation de processus de décision conçus pour des contextes dynamiques et réactifs passe par la simulation.

  • La théorie des jeux algorithmique

On enregistre actuellement beaucoup d’intérêt dans la communauté décision et bien au-delà à propos de cette articulation Jeux/Décision. Celui-ci dérive d’une évolution à la fois du tissu économique (externalisation et délocalisation) et de la société (exigence démocratique, multiplication des règlementations…). On cherchera notamment à :

  1. Approfondir l’étude des procédures de votes via des reformulations sous forme de problèmes combinatoires de grandes tailles, cela dans la perspective des applications STIC de la notion de « Démocratie Participative en Temps Réel ». Ces problèmes sont à présent au cœur de la communauté ComSoc qui travaille sur le choix social computationnel.

  2. L’étude des équilibres que l’on peut installer entre des acteurs/joueurs à la fois collaboratifs et compétitifs, agissant au sein d’un processus de décision distribué.

  • L’utilisation de la Théorie des Jeux pour le contrôle de systèmes distribués.

Il s’agit principalement de générer des algorithmes de coordination distribués (schémas d’incitation/punition, pricing), avec application à l’économie des réseaux et des systèmes de transport.

  • L’articulation entre Modélisation Stochastique et gestion de la robustesse dans des systèmes de décision dynamique.

Il s’agit de formaliser la prise en compte de l’Incertain et les modes d’évaluation des performances pour des problèmes d’ordonnancement en présence d’incertitudes, de gestion des stocks et de la chaine d’approvisionnement, de pilotage de systèmes de transport réactifs.

Stratégie.

La stratégie de l’pôle DMPPE sera d’abord d’essayer de structurer, au travers de groupes de travail, les communautés concernées, et à faciliter les regroupements collaboratifs et la circulation de l’information. Ceci se fera en interaction avec d’autres GDR, et notamment avec le GDR Théorie des Jeux, et avec les autres pôles du GDR RO.

Elle sera aussi de promouvoir l’Innovation, en se focalisant sur les thèmes mentionnés ci-dessus et sur les possibilités de partenariats que ces thèmes offrent avec les autres pôles du GDR.